Du « jus » à proximité.

Le Tarn et Garonne s’est engagé depuis 2016 dans un programme d’équipement en bornes électriques pour faciliter la mobilité électrique en VE. Les 195 communes du département ont confié au SDE 82 cette mission.
Le SDE 82 prévoit de déployer 90 bornes sur le département. Le déploiement commencé en octobre 2016 devrait se terminer en 2018.
C’est l’opérateur Freshmile Service filiale commune de Freshmile SAS et du groupe Caisse des Dépôts qui est chargé de la mise œuvre et et de la gestion du projet.
Freshmile propose abonnement, application pour smartphone et paiement sécurisé de façon simple et moderne pour l’utilisation des bornes électriques.

Carte des bornes électriques géré par Freshmile
Le projet est soutenu par l’État, l’ADEME et les Syndicats départementaux d’électricités…


Et pour être complet, la borne électrique de l’allée de l’Empereur à Montauban a été remplacé fin janvier. Une deuxième borne est prévu en mars 2017, au parking d’Eurythmie.

Sur le Net

« Devant l’intérêt suscité par cette initiative et pour aller plus loin dans cette voie, EDF, Espaces pour demain et le Centre International d’Évaluation du Véhicule Électrique (CIEVE) se sont rapproché en 1998 pour fonder l’Association pour l’Avenir du Véhicule Electro-Mobile (AVEM). »


Membre de l’association, Alain LOVICONI vous réservera un accueil privilégié dans son magasin VELO & OXYGEN.
Alain LOVICONI distribue les Vélos à Assistance Électrique (V.A.E) de marques Gitane et Peugeot.
Contacter Alain LOVICONI par mél : ets.lious@wanadoo.fr

Choisir votre petite « reine » :
VELO & OXYGEN


 

Idées reçues sur la voiture électrique !

Idées reçues sur la voiture électrique !

Son usage est limité à la ville

Faux
Bien que la voiture électrique consomme très peu en ville, elle n’est pas uniquement destinée à cet usage.
La plupart des propriétaires de voitures électriques habitent en périurbain ou à la campagne. Ils l’utilisent pour se rendre au travail, pour aller en ville ou traverser le département pour voir la famille. Bref, comme tout le monde au quotidien.

C’est dangereux pour les piétons

Faux
Jusqu’à 30km/h les voitures électriques émettent un signal sonore. Au-delà, c’est le bruit des pneus et le sifflement du moteur qui prennent le relais.
Bien sûr, piétons et conducteurs doivent rester vigilants en ville. Sur la voie publique, l’usage du MP3, écouteurs vissés sur les oreilles, est bien plus dangereux. En 2012 aux USA, il y a eu 116 accidents « MP3 », dont 81 mortels.

Il va falloir construire des centrales nucléaire

Faux
Une voiture électrique ne consomme pas plus que la résistance d’un chauffe-eau. Elle se recharge essentiellement la nuit, quand les centrales nucléaires produisent à perte, au moment où les industries sont à l’arrêt. Deux millions de voitures électriques consommeraient 6 à 6.5 TWh/an, soit moins d’1% et demi de la consommation totale française. Changer l’ensemble de l’éclairage public par des LEDs permettrait d’économiser des millions de kWh.
Que dire alors du million et demi de piscines en France, chauffées en journée.

Il faut une journée pour recharger !

Faux
S’il faut toute une nuit, à une batterie vide, pour se recharger sur une prise électrique classique, s’équiper d’une borne domestique permet de réduire ce temps à 8h, voire seulement 4h. Mais il est très rare d’avoir une batterie complètement vide. Certaines bornes publiques permettent de recharger 80% en une heure, d’autres en 30 minutes seulement.

C’est plus polluant qu’une voiture thermique

Faux
Bien sur, en France, la production d’électricité, dont la part éolien-hydraulique va bientôt atteindre les 15 %, fait qu’une voiture électrique « n’émet » que 10gr/km de CO2. À comparer aux 150gr/km qu’émet réellement une voiture thermique pendant son utilisation. Le recyclage des batteries, qui existe déjà pour les milliards de petits appareils portables qui circulent dans le monde, est en train de s’installer pour pérenniser la filière du Lithium.

Le rendement moteur thermique ou électrique est équivalent

Faux
Le rendement énergétique du véhicule avec un moteur thermique performant ne dépasse pas 20%.
Pour un plein de 60 litres d’essence, l’énergie de 12 litres va être transmise aux roues ; les 48 litres restant seront perdus (chaleur, gaz échappement).

Avec un véhicule électrique, le rendement énergétique du moteur est proche de 80% presque 4 fois celui d’un moteur thermique !

Le seul avantage du moteur thermique est la densité énergétique du carburant : 12 kWh/kg.
En comparaison avec les batteries actuelles, c’est 100 fois moins (120Wh/kg).
Les progrès rapides permettent d’envisager une augmentation rapide de l’autonomie, 400 Kms en 2016 avec une Zoè, 600 Kms avec le futur Combi de VW en 2017 !
Dans un avenir proche, le graphène (cristal bidimensionnel de carbone) va permettre la production de batteries ayant une densité énergétique de 1KWh/kg avec un temps de charge divisé par plus de 10.

Association pour la Mobilité Électrique en Tarn et Garonne (82)

Nos remerciements à Lame66.org

Bornes pour voitures électriques : l’Open Data devient la règle

Le décret du 12 janvier 2017 impose la mise en ligne sur le portail gouvernemental d’Open Data, des informations concernant leur localisation. La diffusion des données en temps réel ne sera toutefois pas impérative.

Le succès prometteur des voitures électriques semble avant tout lié au déploiement d’un réseau de dispositifs de recharge.
Les pouvoirs publics grâce à cet arrêté, espère optimiser l’utilisation du parc existant ; en améliorant les informations permettant aux conducteurs, lorsqu’ils préparent ou effectuent un trajet, de savoir à quelle distance se trouvent les stations les plus proches – que ce soit via un GPS ou un smartphone notamment.

Les données sont normalisées et respectent les formats « ouverts » de l’informatique. En effet l’utilisation des informations ne nécessite aucun logiciel ou « système d’exploitation » informatiques fermés ou privateurs (ex : Microsoft).
Annonce, qui ravira les possesseurs de voitures électriques et utilisateurs de logiciels libres (Debian, Fedora, etc) !

  • Arrêté du 12 janvier 2017
  • La carte des bornes électriques d’OpenStreetMap, mise à jour 2016. Vous pouvez participer à la mise à jour.
  • Inscriptions et téléchargement de l’application smartphone pour trouver les bornes de recharge ChargeMap. Vous pouvez participer à la mise à jour.
  • Fichier consolidé des Bornes de Recharge pour Véhicules Électriques (OpenData)

Bienvenue sur le site : AME82

Association pour la Mobilité Électrique en
Tarn et Garonne (82)

L’association a pour objectif de promouvoir l’utilisation des véhicules électriques en :
– informant le grand public de manière neutre sur les avantages et inconvénients de la mobilité électrique.

– sensibilisant les pouvoirs publics pour qu’ils développent les infrastructures de recharge électrique ainsi que les transports publics en mode électrique.

Vous êtes intéressé(e) par la mobilité électrique et envisagez d’acheter un véhicule électrique : Rendez-vous dans notre dossier Découvrir pour trouver toutes les réponses à vos questions. Contactez-nous pour que nous vous parlions de notre expérience et que nous puissions répondre à vos interrogations. Nous sommes disposés à vous emmener faire un tour en véhicule électrique (V.E.).

Vous vous êtes converti(e) à la mobilité électrique et souhaitez partager votre enthousiasme, vous joindre à nous pour organiser et participer à des événements liés à la mobilité électrique et nous aider à faire de nouveaux adeptes : découvrez-nous dans la rubrique L’association.

Dans un premier temps, nous aimerions connaître toutes les personnes intéressés par la mobilité électrique, merci de remplir le formulaire de contact ci-dessous.

Merci aussi de nous transmettre toutes informations utiles concernant la mobilité électrique dans le département pour que nous puissions compléter notre site.

Association pour la Mobilité Électrique en Tarn et Garonne

Association pour la Mobilité Électrique en
Tarn et Garonne